Archive | février, 2012

Questions de réflexion pour la création médiatique…

21 Fév

Pour avancer dans la création de leur produit médiatique (non, nous ne révèlerons pas ici ce que les participantes vont réaliser!!! Pour le savoir, veuillez suivre ce blogue…), nous avons besoin d’une réponse aux questions suivantes…

– 1 ENDROIT OU UNE SITUATION QUE VOUS AIMEZ OU QUE VOUS N’AIMEZ PAS À MONTRÉAL ET POURQUOI!

– QUEL MÉDIUM DÉSIREZ VOUS UTILISER POUR ILLUSTRER CET ENDROIT/SITUATION? VIDÉO OU PHOTO?

– QUELLE MISE EN SCÈNE UTILISERIEZ VOUS POUR ILLUSTRER CET ENDROIT/SITUATION?

À VOUS DE RÉPONDRE ICI!!!

 

My City, My Safety and the Girls Action Foundation celebrate Valentine’s Day

21 Fév

Last Tuesday, for Valentine’s day, F.A.C.E participants and My City, My Safety! were selected to participate in the Girls’ Action Foundation National Day of Action. For the 8th consecutive year, the Girls Action Foundation is « flipping the script on sending chocolate and shining light on girls and young women who are making an impact in their communities instead ». The first step has been to contribute to the collective love letter with a Vox pop video, expressing why they are participating in this initiative. The video is available on the blog.

For the actual day of action to work within the context of My City, My Safety!, we began by having lunch at Women in Cities International’s partner’s offices, Action femmes handicapées Montréal, with whom a project had been conducted to shed light on the obstacles women with a handicap face in Montreal.

Lunch was served by the Maison Benedict Labre which accomodates homeless men and women in Griffintown. The goal of this lunchtime discussion was to demystify homelessness and to create a dialogue, since the presence of homeless people, especially in metro stations, had been flagged by girls and women as a factor of insecurity during safety audit walks.

Bruno and Richard, two ex homeless men, candidly answered the questions the girls had prepared. It was interesting for everyone present to hear Richard’s stories of street life insecurity, and his passion for long walks along the Canal Lachine with his dog. As for Bruno, he spoke in great length about his love/hate relationship with Montreal Police: A necessary evil, when it comes to homeless men’s perception.

Two representatives from the Conseil jeunesse Montréal and Projet Montreal came as observers, to express their support for the project and for the engagement of young citizens in the development of their city.

We then went to grab a bite on Saint Denis Street, to rest a bit before going on the next leg of the day of action. The girls taught us how to play Contact, a highly addictive word game!

Fully rested and with full bellies, we went back out into the cold for an evening safety audit walk along de Maisonneuve Boulevard, into the Emilie Gamelin Parc, and finally on Saint Catherine street all the way to the Beaudry metro station.

Clearly, the girls have become much more sensitive to the urban environment surrounding them. From dark hidden corners, to parks filled with fun installations yet made inaccessible by ice, to inspirational quotes hanging off streetlights, nothing escaped their scrutiny! It looks like we are witnessing the rise of a new generation of young urban development activists…

One of the many staircases along Maisonneuve where homeless people seek refuge, but also where drug use is rampant

Fun light and sound installation at Émilie Gamelin Park, but innaccessible due to ice...

A good lighting example on Saint Catherine Street, with fun quotations hanging off street lamps.

Light installation the girls really liked at the corner of Amherst and Saint Catherine

XXX film screening shops

An annotated map from the safety audit

 

Temporary installation at the Park

Expo: artists and homelessness in Émilie Gamelin Park

Graffiti boulevard Maisonneuve on the Judith Jasmin building

How an inspirational murale can liven up a "blind wall" at the intersection of Amherst and Saint-Catherine Streets

Bien dans ma ville! et Filles d’action fêtent la Saint Valentin

20 Fév

Mardi dernier, pour la Saint Valentin, les participantes de F.A.C.E et le projet Bien dans ma ville! a été sélectionné pour participer à la Journée nationale d’action de la Fondation filles d’action. Pour une huitième année consécutive, la Fondation filles d’action cherchait à « bousculer les habitudes et braquer les projecteurs sur les filles et les jeunes femmes qui changent les choses dans leur milieu ». La première étape a été la contribution des filles à la lettre d’amour collective sous la forme d’une vidéo vox pop exprimant pourquoi elles participent à cette initiative. La vidéo est disponible sur le blog.

Puis, pour notre journée d’action qui s’inscrivait dans le cadre du projet Bien dans ma ville!, a débuté parle lunch organisé aux bureaux du partenaire de Femmes et villes international, l’organisme montréalais Action Femmes handicapées, avec qui un projet avait été réalisé pour faire valoir les obstacles particuliers à Montréal auxquels font face les femmes handicapées.

Le lunch nous a été servi par la Maison Benoit Labre, qui accueillent des itinérants, des hommes et des femmes, dans le quartier de Griffintown. Le but de cette rencontre était de démystifier l’itinérance et créer un dialogue, vu que la présence de sans-abris, en particulier dans les métros, était systématiquement notée comme un facteur insécurisant pour les filles et les femmes.

Bruno et Richard, deux ex sans-abris, ont candidement répondu à toutes les questions que les filles avaient préparées. C’était intéressant pour tous ceux présent d’entendre les récits de Richards sur ses expériences insécurisantes dans la rue, et de l’entendre parler du canal Lachine, son endroit préféré à Montréal, où il aime passer des heures à promener son chien. Bruno, quant à lui, nous a éclairé sur son expérience parfois positive, mais surtout négative, avec la police.

Deux représentants du Conseil Jeunesse Montréal et de Projet Montréal sont venus assister à la rencontre, afin d’exprimer leur soutien à cette initiative visant à engager les jeunes citoyens dans le développement de leur ville.

Puis, nous sommes allées manger un sandwich sur Saint Denis, histoire de se reposer avant de continuer l’aventure. Les filles de F.A.C.E en ont profité pour nous apprendre à jouer à contact, un jeu de mots qui peut devenir rapidement addictif!

Une fois rassasiées, nous sommes reparties affronter le froid et la tombée de la nuit pour une marche exploratoire le long du boulevard de Maisonneuve, du parc Émilie-Gamelin, et la rue Sainte Catherine, jusqu’à la station de métro Beaudry.

Graffiti boulevard Maisonneuve sur le bâtiment Judith Jasmin

un des escaliers isolés et cachés le long du bâtiment Judith Jasmin, sur Maisonneuve

Les filles ont clairement acquis une grande sensibilité à leur environnement urbain… Des recoins sombres pouvant servir de cachette, en passant par un parc rempli d’activités ludiques mais inaccessible en hiver, jusqu’au citations inspirantes accrochées aux lampadaires, rien ne leur a échappé! Nous assistons, ni plus ni moins, au développement de la relève activistes pour un développement urbain sécuritaire, inclusif et durable!

Parc Émilie Gamelin, avec son parcours son et lumière, sympathique, coloré, mais inaccessible...

l'éclairage rue Sainte-Catherine, avec les lampadaires et leurs citations amusantes

installation lumineuse, coin Amherst et Sainte Catherine

Les salles de films XXX

Installation temporaire au parc Émilie Gamelin

Expo: artistes itinérants au parc Émilie Gamelin

Une des cartes annotées de notre marche…

Une murale au coin de Amherst et Sainte Catherine égaie un mur aveugle, grâce à un message de sensibilisation inspirant

Conseil Jeunesse de Montréal au rendez-vous

16 Fév

FB post

Merci à Jean-Paul and Emmanuel du Conseil Jeunesse de Montreal d’être venus à la rencontre des participantes de Bien dans ma ville et de les avoir soutenu en cette journée nationale d’action!

Le Conseil Jeunesse de Montréal supports My City, My Safety!

16 Fév

FB post

Thanks to Emmanuel and Jean-Paul from the Conseil Jeunesse de Montréal for meeting with My City, My Safety participants on february 14th, and supporting us on the National day of action!

Happy National Day of Action!

14 Fév

First meeting at the offices of Action Femmes Handicapées for lunch with residents of the Benedict Labre House. An interesting discussion on security and inclusion in Montreal to be had…

Then, off we go for a safety audit walk on Saint Catherine Street East!

Stay tuned for a full account of our day tomorrow…

Joyeuse journée nationale d’action ! Merci Fondation Filles d’Action!

14 Fév

Premier rendez vous de la journée aux locaux d’Action Femmes Handicapées pour un lunch servi par des itinérants de la Maison Bénédicte Labre. Discussion intéressante sur la sécurité et l’inclusion à Montréal en vue…

Puis, en route vers Sainte Catherine Est pour une marche exploratoire pour la sécurité des femmes…

À suivre demain, pour un compte rendu complet de l’activité…