Archive | août, 2012

The Nomad box wanders the streets in August

27 Août

It might be the end of the summer vacation, but the Nomad box is wondering the streets of Montreal. We spent a day under the scorching august sun on Saint-Catherine street and Wolfe, during the commercial fair which took place all week end in the Village.

The girls participating in My City, My Safety! were able to continue exercising their right to the city by re-claiming the street through temporary/street art initiatives.

Thanks to la Société des commerçants du Village for its support!

Thank you Rebecca and Virginie for making sure the box didn’t fly away, adding a human dimension to their piece 😉 and thank you Olivia for the musical accompaniment! 

La Boite itinérante se promène au mois d’août

27 Août

C’est peut-être la fin des vacances estivales, mais la Boite itinérante se promène à Montréal. C’est ainsi que nous avons passé un après-midi sous le soleil du mois d’août sur la rue Sainte-Catherine au coin de Wolfe, dans le context de la foire commerciale du Village qui a duré toute la fin de semaine.

Ainsi, les filles participant à Bien dans ma ville! ont pu continuer à exercer leur droit à la ville en se réappropriant la rue à travers l’art éphémère.

Merci à la Société des commerçants du Village pour le soutien!

Merci à Rebecca et Virginie pour avoir fait en sorte que la boite ne s’envole pas, amenant une dimension « humaine » à leur oeuvre, et merci à Olivia pour l’accompagnement musical!

YWCA Summer Space Camp for Girls Take 2

13 Août

It was a stormy day in August that two girls from My City, My Safety! went back to the Segal center to host a workshop for the YWCA’s Girls’ Summer Space camp!

Following a guessing game about each other’s favourite Montreal spots (or least favourites), we ventured out for a safety audit walk in the park situated between Van Horne and de la Peltrie, all the way to the Plamondon Metro Station.

It was a modified girls’ safety audit walk, of the scavenger hunt type: participants were split into two groups and had to cumulate as many observations on public space which could influence a girl’s feeling of safety or inclusion. Everyone participated so well though, we had to give a prize to all the girls 🙂

Dania and Anaïs, our two F.A.C.E mentors, leading the YWCA campers 
Exploring Plamondon metro station…
In search of all details, the girls even went about looking for unsightly garbage in the flowers decorating Van Horne Street. 
The sidewalk along Van Horne, too narrow to walk at the same time as the cleaning apparatus or the bicycles trying to escape intense street traffic. 
We even went into the park’s locker room, where the girls noted many problems: inaccessibility to wheelchairs, poor maintenance and the lack of emergency services if need be (no phones, windows, etc.)
We ended the walk with an activity to beautify public space, which was simple but effective all at once. All we needed was rainbow coloured chalk, a sad looking grey patch of concrete, and 15 artistically inclined girls 🙂

Temporary street art or play activities is a way for your, notably girls, to make their mark in a city, to send the message that public space is for everyone, and to discourage people from spoiling the space. Indeed, their temporary drawings are far form insignificant. For anyone who might see them, their presence says: Youth use this space! Children play here, and families are welcome. All of these things, for a young woman or girl, is a comforting thought.

Dania and her piece
Thank you girls, for your contagious enthusiasm! 

Camp Splash d’été! du YWCA, prise II

13 Août

Par une journée orageuse du mois d’août, deux filles du projet Bien dans ma ville! ont refait une incursion au Centre Segal pour animer un atelier auprès du Camp splash d’été! pour filles du YWCA.

Après un jeu de devinettes sur nos endroits préférés (ou moins…) de Montréal, nous sommes sorties pour une marche exploratoire au parc se situant entre Van Horne et de la Peltrie, jusqu’à la station de métro Plamondon.

C’était une marche exploratoire pour la sécurité des filles un peu spéciale, en mode « chasse au trésor »: les participantes se sont séparées en deux équipes et devaient cumuler un maximum d’observations de l’espace public pouvant influencer le sentiment de d’insécurité ou d’inclusion d’une jeune fille.

Le groupe du YWCA, mené par Dania et Anaïs, nos deux animatrices de F.A.C.E.

À l’affut du détails, les filles vont jusqu’à repérer les déchets au milieu des bacs à fleurs décoratifs sur la rue Van Horne

Nous sommes allées jusque dans les vestiaires du parc, où les filles ont noté plusieurs problèmes, notamment l’inaccessibilité du lieu aux personnes handicapées, un entretien plutôt douteux, et une absence de services d’urgences en cas de besoin.

Nous avons terminé la marche par une activité d’embellissement de l’espace public, toute simple mais efficace! Tout ce qu’il fallait: de la craie multicolore, du goudron gris et maussade, et 15 filles adeptes du dessin 🙂

À l’oeuvre

L’art éphémère ou le jeux est une manière pour les jeunes, et les filles notamment, de faire leur marque dans la ville, de signaler que l’espace en question est accueillant pour tout le monde, et pour décourager la dégradation du lieu. Oui, ces dessins temporaires ne sont pas insignifiant. Pour tout le monde qui les verraient, leur présence veut dire que des jeunes utilisent le lieu. Que des enfants jouent ici, et que les familles sont les bienvenues. Pour une jeune femme, c’est un signal sécurisant.

Dania et son oeuvre

Couleurs …

Merci les filles, pour votre enthousiasme contagieux!!