Archive | février, 2013

In a parc near you…

22 Fév

This week, we prepared the launch of the Cardinal Girls’ magazine, « Why Women? » ( « Pourquoi les femmes? »)

Preparing banners

Preparing banners

Next Thursday, the girls will be inviting other Cardinal students and we’ll all be heading to a parc in their neighbourhood. The girls had identified that parc as a place they liked to hang out in, but where they were also victims of profiling and harassement. The goal will be to launch the magazine, of course, but to reclaim the parc, for them, for youth, for the right to just « hang out! »

Action plan

Action plan

Now, we just have to hope really hard that mother nature will be on our side! Let’s hope that groundhog was right..

Publicités

Prochainement dans un parc près de chez vous

22 Fév

Cette semaine, nous avons préparé le lancement du magazine « Pourquoi les femmes? » des filles de Cardinal.

Préparation d'affiches

Préparation d’affiches

Jeudi prochain, les filles inviteront d’autres élèves de Cardinal et nous irons présenter leur magazine dans un parc de leur quartier. Elles avaient identifié le parc comme un lieu où elles aiment bien aller, mais où elles sont souvent victime de profilage, ou de harcèlement. Le but est donc de se ré-approprier l’espace, pour elles, pour les jeunes.

Plan d'action

Plan d’action

Maintenant, il faut juste croiser les doigts pour que dame nature soit de notre côté!! Elle avait dit quoi déjà la marmotte??

Another year, another successful National Day of Action

20 Fév

On the 15th of February, the young ladies from F.A.C.E participated in a second National Day of Action, organized by the Girls’ Action Foundation. Last year, the girls had participated in a lunch-discussion with ex homeless men who had stayed at the Benedict Labre House, and members of the NGO Action Femmes Handicapées Montréal. Then, they had conducted a safety audit walk in a down-town neighbourhood, all of which had inspired the themes covered in their Nomad Box.

This year, the girls undertook a project which had taken ground in their minds quite some time ago. During their initiation to the principles of urbanisme, citizen initiatives and public art to make cities safer and more inclusive for girls, the murale concept stuck with them. In Montreal, we are pretty spoiled in that department: a beautiful murale instantly uplifts any dull / ugly space (just saying it like it is!). This, in turn, increases the number of people using that space, and more people, means usually means more safety.

Ok, so a murale… What does that entail exactly?

The girls in the Student Bistro, during one if their planning meetings.

The girls in the Student Bistro, during one if their planning meetings.

This is how they came to identify a space in their school which they had previously avoided due to its seediness. Lucky for us, this space happened to have plenty of walls (!!!), some of them already being repainted in the original pleasant yellow-greenish tinge. The girls organized several planing, conception, and organisation réunions as the Murale Committee, and managed to convince the school administration to grant them a wall. And so they needed a theme.

The original planning calendar, or project management 101

The original planning calendar, or project management 101

Ok, so a theme… So many to choose from…

Because this year’s National Day of Action theme was the transmission of culture, tradition or experience from generation to generation, we asked the girls what legacy they wished to leave to the next generation of F.A.C.E students. They decided they wanted to paint quotes which had inspired them and call their murale « the fountain of words » (because the wall was right above fountains, it called for some fancy wordplay 🙂

The initial design

The initial design

Once they had chosen their quotes, we realized that they were all the words of famous men. So we felt it would be important to broach the subject with the girls. Indeed, modern history teaches us, amongst other things, that the contribution of women to the world we live in have very rarely been recognized. This sad fact makes finding women’s quotes a little bit, well, daunting.

Finally, with a bit of help and a lot of Google, the inspiring quotes chosen by the girls were representative of all of society (I believe we do comprise of half of humanity, after all..) From Maya Angelou to Janis Joplin, the girls illustrated the words which made their soul sing.

Ze wall

Ze wall

Oh the concentration..

Oh the concentration..

Hard at work

Hard at work

 

Almost done!

Almost done!

We will be back at F.A.C.E on February 21st, as the girls will put the finishing touches on their murale. Pictures will soon follow.

Une autre année, une autre journée nationale d’action réussie

20 Fév

Le 15 février dernier, les jeunes femmes de l’école F.A.C.E ont participé à une deuxième Journée nationale d’action de la Fondation Filles d’action. L’année dernières, elles avaient participé à un midi-conférence avec des ex sans-abris de la Maison Benoit Labre et des membres de l’organisme Action Femmes Handicapées Montréal, puis elles avaient mené une marche exploratoire pour la sécurité dans un quartier du centre ville. Cette journée avait inspiré les thèmes de leur oeuvre médiatique de sensibilisation communautaire, la Boite Nomade.

Cette année, les filles ont réalisé un projet qui avaient germé dans leur esprit voilà bien longtemps. Lors de leur initiation aux principes d’urbanisme, de projets citoyens et d’art public pour rendre les villes plus conviviales et sécuritaires pour les filles, le concept de murale avait retenu leur attention. À Montréal, nous sommes gâtés de ce côté là: une belle murale a le don de rendre un endroit insipide et/ou moche (appelons un chat un chat!) tout de suite plus attrayant, et invite à la fréquentation du lieu. Et qui dit achalandage, dit lieu plus sûre.

Une murale donc.

Les filles dans le Bistrot étudiant, pendant une de leurs réunions de planification.

Les filles dans le Bistrot étudiant, pendant une de leurs réunions de planification.

C’est ainsi qu’elles ont identifié un lieu dans leur école qu’elles évitaient pour cause de glauquitude (le Bistrot étudiant). Une chance, ce lieu avait pleins de murs (!!!), certains déjà en voie d’être repeints dans leur agréable teinte vert-jaunâtre initiale. Les filles ont organisé de nombreuses réunions de planification, de conception et d’organisation du Comité Murale, ont persuadé l’administration de leur octroyer un mur, et ont décidé de leur thème.

Le calendrier de planification original: la gestion de projet à ses début

Le calendrier de planification original: la gestion de projet à ses débuts

Le thème donc.

Comme le thème de la journée nationale d’action de cette année était la transmission de sa culture, d’une tradition, ou de l’expérience de génération en génération, nous avons posé la question aux filles à savoir quel « héritage » celles-ci voulaient laisser aux prochaines générations d’élèves à F.A.C.E. Elles ont décidé qu’elles désiraient peindre des citations qui les avaient inspirées et appeler leur murale « la fontaine des mots » (le mur étant au dessus d’abreuvoirs, le jeu de mots s’impose 🙂

Le croquis

Le croquis

Une fois leurs citations choisies, nous avons constaté qu’elles étaient toutes des paroles d’hommes célèbres… Nous avons voulu aborder ce sujet les filles, car en effet, l’histoire moderne célèbre rarement la contribution des femmes au monde dans lequel on vit. Ce triste fait rend toute recherche de citations féminines plutôt… ardu!

Finalement, avec un peu d’aide et beaucoup de Google, les paroles inspirantes choisies par les filles ont fini par représenter l’ensemble de la société (euhhhh… Nous formons quand même la moitié de l’humanité, me semble!). De Françoise Sagan en passant par Maya Angelou et Janis Joplin, les filles ont aussi illustré les mots de grandes dames qui les font vibrer.

Ze mur

Ze mur

L'esquisse

L’esquisse

À l'oeuvre

À l’oeuvre

Presque terminée!

Presque terminée!

Nous retournons à F.A.C.E le 21 février 2013, les filles ayant prévu de terminer leur labeur ce jour-là… Photos à suivre

In solidarity with the One Billion Rising Campaign, Women in Cities International releases two videos made by girls in Montreal

14 Fév

Press release – for immediate release – February 14th 2013

On February 14th 2013, One Billion will rise for a dancing revolution, a global strike, a call of solidarity to women across the world, and a refusal to accept gender based violence. The One Billion Rising Campaign is a global movement to rise against gender-based violence. One Billion women on the planet will be raped or beaten at one point in her lifetime.

In addition to joining the One Billion Rising Montreal gathering, Women in Cities International has been working with teenagers to prevent violence against women and girls in Canadian cities. This program, ‘My City, My Safety’, encourages youth to foster a critical consciousness and become active citizens in the development of safer and more inclusive cities, free of violence against women and girls.

Participants decided to use media to express their views on girls’ urban safety. In collaboration with Fanie St-Michel, artist and director of Conscience Urbaine, they created two videos to share with their communities: Bien dans ma Ville! – My City, My Safety!’ andCollective Love Letter for Girls’.

To support these young leaders, view their videos and share widely!

 

One Billion Rising

Participation de Femmes et villes international à la campagne One Billion Rising

14 Fév

Communiqué de press – pour diffusion immédiate – 14 février 2013

Le 14 Février 2013, un milliard de personnes vont danser, chanter, et marcher pour éradiquer la violence genrée. One Billion Rising est un mouvement mondial pour éradiquer la violence faite aux femmes. Un milliard de femmes seront violées ou battues à un moment dans leur vie.

En plus de sa participation au regroupement One Billion Rising Montréal, Femmes et Villes International travaille avec des adolescentEs montréalaisEs pour prévenir la violence faite aux femmes et aux filles. Ce projet vise à encourager les jeunes à devenir des citoyenNEs actifs dans le développement de villes plus inclusives.

Des participantEs ont conçu un projet médiatique pour exprimer leurs perspectives sur la sécurité des filles dans les villes. En collaboration avec Fanie St-Michel, artiste et directrice de l’ONG Conscience Urbaine, elles ont créé deux vidéos à partager avec leurs communautés : ‘Bien dans ma Ville! – My City, My Safety!’ et ‘Lettre d’amour Collective pour les filles’.

En l’honneur du mouvement One Billion Rising et pour encourager ces jeunes femmes, visionnez leurs vidéos et diffusez!One Billion Rising

V-Day: Un milliard de femmes se lèveront

12 Fév

Où allez vous êtres le 14 février prochain?

Nous, on sera là.

Un milliard se lèvent, Montréal