Archive | mars, 2013

Launch of « Why Women? »

7 Mar

On the 28th of February, they were a small yet to-be-reckoned with group of youth at the Côte Vertu metro station, chanting slogans such as « Your mom is a woman! », and carrying placards which read « What would you do without women? ». Without a doubt, the confused STM staff won’t forget them anytime soon…

The young activists

The young activists

The girls from Cardinal high-school came supported by a group of their friends to manifest peacefully around the metro station, to ask for respect for women and girls, the end of harassement and youth profiling in the neighbourhood, as well as freedom of speech.

Arriving at the metro

Arriving at the metro

While there, the girls (and their very supportive guy friends 🙂 also distributed copies of « Why Women? » to passersby. Speaking of passersby, they were sometimes amused, sometimes curious, but also kind of … well .. not cool.

Hawa holds a placard, while Sabrina is holding the magazine

Hawa holds a placard, while Sabrina is holding the magazine

Some people thought we were part of those « irritating red squares », because of which a well intentioned STM employee kindly asked us to manifest calmly, « more like women » (« because that is your cause, right? ») to avoid any confusion with other student protests. To this we bit our tongues really hard to make sure the youth could continue their peaceful march, but oooohhhhh how we would have liked to underline we WERE a student group and that there is nothing wrong with that, red square or no red square. And don’t even get me started on that « manifesting like women » bit ! (end rant)

so proud :-) Berekhya, one of us animators, and Santa

so proud 🙂 Berekhya, one of us animators, and Santa Félicia

On that note, this is the close of the « My City, My Safety! » Cardinal project chapter. It is a little bittersweet for us, to have supported the girls in producing something beautiful and profound, but also to always want to keep doing more things with them, for longer. We can only hope that these young women will continue being inspired and inspiring (scratch that, we know they are!!), in their lives, and for other young women and girls.

And this may be the end of the project, but hey, let’s keep touch, right ladies 😉

To be continued…

Lancement « Pourquoi les femmes? »

7 Mar

Le 28 février dernier, elles/ils étaient une quinzaine de jeunes au métro Côte-Vertu à scander « Ta mère, c’est un Femme! », en brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Que feriez vous sans femmes? »  Sans aucun doute, le personnel confus de la STM ne les oubliera pas de si tôt…

Activistes en herbe

Activistes en herbe

Leurs amis et amies de Cardinal se sont joint à notre groupe de filles pour manifester pacifiquement aux abords du métro pour réclamer le respect des femmes et des filles, la fin du harcèlement et du profilage des jeunes dans le quartier, et la liberté d’expression.

L'arrivée au métro

L’arrivée au métro

Les jeunes en ont profité pour distribué des copies de leur magazine « Pourquoi les femmes? » aux passants. Ces derniers étaient tantôt curieux, tantôt amusés, tantôt désobligeants.

Go les grrrrls :-)

Hawa tenant une pancarte, et Sabrina avec le magazine

En effet, certains passants nous prenaient pour « ces satanés carrés rouges », suite à quoi un serviable employé de la STM nous a cordialement demandé de manifester plus calmement, « comme des femmes », (« puisque c’est cela votre cause!! »), afin d’éviter toute confusion avec d’autres manifs étudiantes… Nous nous sommes mordu les lèvres pour permettre aux jeunes de continuer leur manif, mais ohhh combien nous aurions aimé lui faire remarquer que nous étions aussi un groupe étudiant et qu’il n’y a pas de mal à cela, carré rouge ou pas. Et ne me parlez même pas de « manifester comme des femmes! » (fin de mon coup de gueule).

Si fières :-)

Si fières 🙂 Berekhya, une de nous autres animatrices, et Santa Félicia

Sur ces belles paroles, le chapitre « Bien dans ma ville! » du projet Cardinal s’achève. Cela nous laisse un goût doux-amère, d’avoir soutenu les filles dans la réalisation de quelque chose de beau et de profond, mais aussi de vouloir toujours en faire plus avec elles, plus longtemps. Nous ne pouvons qu’espérer que ces jeunes femmes continueront à être inspirées et inspirantes (oubliez le mot espérer, c’est certain qu’elles le seront!) dans leur vie et pour d’autres jeunes femmes et filles.

Et puis le projet est peut-être terminé, mais bon, on perd pas le contact, n’est-ce pas les filles?  😉

À suivre…