Tag Archives: camp de jour

Camp Splash d’été! du YWCA, prise II

13 Août

Par une journée orageuse du mois d’août, deux filles du projet Bien dans ma ville! ont refait une incursion au Centre Segal pour animer un atelier auprès du Camp splash d’été! pour filles du YWCA.

Après un jeu de devinettes sur nos endroits préférés (ou moins…) de Montréal, nous sommes sorties pour une marche exploratoire au parc se situant entre Van Horne et de la Peltrie, jusqu’à la station de métro Plamondon.

C’était une marche exploratoire pour la sécurité des filles un peu spéciale, en mode « chasse au trésor »: les participantes se sont séparées en deux équipes et devaient cumuler un maximum d’observations de l’espace public pouvant influencer le sentiment de d’insécurité ou d’inclusion d’une jeune fille.

Le groupe du YWCA, mené par Dania et Anaïs, nos deux animatrices de F.A.C.E.

À l’affut du détails, les filles vont jusqu’à repérer les déchets au milieu des bacs à fleurs décoratifs sur la rue Van Horne

Nous sommes allées jusque dans les vestiaires du parc, où les filles ont noté plusieurs problèmes, notamment l’inaccessibilité du lieu aux personnes handicapées, un entretien plutôt douteux, et une absence de services d’urgences en cas de besoin.

Nous avons terminé la marche par une activité d’embellissement de l’espace public, toute simple mais efficace! Tout ce qu’il fallait: de la craie multicolore, du goudron gris et maussade, et 15 filles adeptes du dessin 🙂

À l’oeuvre

L’art éphémère ou le jeux est une manière pour les jeunes, et les filles notamment, de faire leur marque dans la ville, de signaler que l’espace en question est accueillant pour tout le monde, et pour décourager la dégradation du lieu. Oui, ces dessins temporaires ne sont pas insignifiant. Pour tout le monde qui les verraient, leur présence veut dire que des jeunes utilisent le lieu. Que des enfants jouent ici, et que les familles sont les bienvenues. Pour une jeune femme, c’est un signal sécurisant.

Dania et son oeuvre

Couleurs …

Merci les filles, pour votre enthousiasme contagieux!!

Participation au camp Splash d’été du Y des femmes

17 Juil

Le 9 juillet dernier, nos jeunes mentors ont pu mettre en pratique leurs apprentissages en animant une journée entière d’activités dans le cadre du camp de jour Splash d’été du Y des femmes.

Le camp, qui se déroule cette année au Segal Center for performing arts est spécialement conçu pour les filles de 10 à 14 ans. Les activités sont toutes axées sur le développement de leur  leadership et leur confiance en soit. Le camp offre des activités artistiques, de danse et des sports, ainsi que des ateliers de production de courts vidéos, documentaires et musique.

Ce camp d’été fait partie du programme de leadership pour les jeunes du YWCA de Montréal et encourage le développment de l’estime de soi, l’esprit critique, et les aptitudes en leadership. En plus, l’objectif est de prévenir toutes formes de violence qui affecte la vie des filles.

 

Le code d’honneur du Girls Camp, élaboré par les filles elles même

Un des thèmes abordés lors des activités porte sur la sécurité des filles. C’est dans ce cadre que les jeunes mentors de F.A.C.E ont préparé une journée entière d’activités pour initier les 12 filles participant au camp d’été à différents enjeux de sécurité urbaine. Nous avons commencé avec des exercices brises glace, puis nous avons commencé la discussion en demandant aux filles de dessiner dans une fleur ce qu’elles aiment en ville.

Activité de dessin pour identifier ce qu’on aime dans une ville.

Après cela, les filles ont appris à identifier ce qui, au contraire, les fait se sentir insecure ou mal à l’aise dans l’espace public. À notre grande surprise, elles avaient beaucoup à partager à propos de leur quartier. C’est en gardant en tête tous ces facteurs positifs et négatifs que nous sommes allées faire une marche exploratoire dans le parc Mackenzie-King, adjacent au Segal Center.

Coin du parc mal entretenu

Vieux gradin rouillé et dangereux..

Pas besoin de description ici!

terrain de foot

Une fois de retour à l’intérieur, nous avons distribué des photos prises pendant la marche, et nos jeunes mentors de Bien dans ma ville! ont donné les instructions suivantes: « Dessine comment tu changerais cet endroit si tu avais une baguette magique… »

Les dessins résultants de cet activité auraient eu de quoi faire pâlir d’envie Alice au Pays des merveilles!

Bloc appartement glauque transformé, avec piscine de balcon, animation musicale, couleurs arc-en-ciel, stationnements ergonomiques pour voitures volantes non polluantes, commerces de proximité, etc.

Un parc avec aire de jeux, des chemins clairs et bien entretenus, achalandé,  etc.

Partie du parc en friche transformé à l’aide d’arbres fruitiers, balançoires, sentiers dégagés, bancs musicaux, parapluies géants etc.

bacs à recyclage, compost, gradins dernier cri, marchand de glace, etc…

Même si les voitures volantes et pluies de skittles ne seront peut-être pas inventées d’ici demain, le message à retenir est qu’il suffit de plus de propreté, d’animation, de musique, d’achalandage, de commerces de proximité. des choses, somme toute, réalisables! Avis aux décideurs et développeurs…