Tag Archives: Cardinal

Lancement « Pourquoi les femmes? »

7 Mar

Le 28 février dernier, elles/ils étaient une quinzaine de jeunes au métro Côte-Vertu à scander « Ta mère, c’est un Femme! », en brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Que feriez vous sans femmes? »  Sans aucun doute, le personnel confus de la STM ne les oubliera pas de si tôt…

Activistes en herbe

Activistes en herbe

Leurs amis et amies de Cardinal se sont joint à notre groupe de filles pour manifester pacifiquement aux abords du métro pour réclamer le respect des femmes et des filles, la fin du harcèlement et du profilage des jeunes dans le quartier, et la liberté d’expression.

L'arrivée au métro

L’arrivée au métro

Les jeunes en ont profité pour distribué des copies de leur magazine « Pourquoi les femmes? » aux passants. Ces derniers étaient tantôt curieux, tantôt amusés, tantôt désobligeants.

Go les grrrrls :-)

Hawa tenant une pancarte, et Sabrina avec le magazine

En effet, certains passants nous prenaient pour « ces satanés carrés rouges », suite à quoi un serviable employé de la STM nous a cordialement demandé de manifester plus calmement, « comme des femmes », (« puisque c’est cela votre cause!! »), afin d’éviter toute confusion avec d’autres manifs étudiantes… Nous nous sommes mordu les lèvres pour permettre aux jeunes de continuer leur manif, mais ohhh combien nous aurions aimé lui faire remarquer que nous étions aussi un groupe étudiant et qu’il n’y a pas de mal à cela, carré rouge ou pas. Et ne me parlez même pas de « manifester comme des femmes! » (fin de mon coup de gueule).

Si fières :-)

Si fières 🙂 Berekhya, une de nous autres animatrices, et Santa Félicia

Sur ces belles paroles, le chapitre « Bien dans ma ville! » du projet Cardinal s’achève. Cela nous laisse un goût doux-amère, d’avoir soutenu les filles dans la réalisation de quelque chose de beau et de profond, mais aussi de vouloir toujours en faire plus avec elles, plus longtemps. Nous ne pouvons qu’espérer que ces jeunes femmes continueront à être inspirées et inspirantes (oubliez le mot espérer, c’est certain qu’elles le seront!) dans leur vie et pour d’autres jeunes femmes et filles.

Et puis le projet est peut-être terminé, mais bon, on perd pas le contact, n’est-ce pas les filles?  😉

À suivre…

In a parc near you…

22 Fév

This week, we prepared the launch of the Cardinal Girls’ magazine, « Why Women? » ( « Pourquoi les femmes? »)

Preparing banners

Preparing banners

Next Thursday, the girls will be inviting other Cardinal students and we’ll all be heading to a parc in their neighbourhood. The girls had identified that parc as a place they liked to hang out in, but where they were also victims of profiling and harassement. The goal will be to launch the magazine, of course, but to reclaim the parc, for them, for youth, for the right to just « hang out! »

Action plan

Action plan

Now, we just have to hope really hard that mother nature will be on our side! Let’s hope that groundhog was right..

Prochainement dans un parc près de chez vous

22 Fév

Cette semaine, nous avons préparé le lancement du magazine « Pourquoi les femmes? » des filles de Cardinal.

Préparation d'affiches

Préparation d’affiches

Jeudi prochain, les filles inviteront d’autres élèves de Cardinal et nous irons présenter leur magazine dans un parc de leur quartier. Elles avaient identifié le parc comme un lieu où elles aiment bien aller, mais où elles sont souvent victime de profilage, ou de harcèlement. Le but est donc de se ré-approprier l’espace, pour elles, pour les jeunes.

Plan d'action

Plan d’action

Maintenant, il faut juste croiser les doigts pour que dame nature soit de notre côté!! Elle avait dit quoi déjà la marmotte??

In another school not so far away…

10 Déc

Once upon a time, in Outremont, there was a school called  Cardinal, and it was affiliated to the Saint-Laurent High-school… At Cardinal, six young ladies were looking to engage in an interesting and different project that would fulfill the requirements of their internship program.

This is how our meeting took place: it was orchestrated by their super psycho-éducatrice, Christine. Ever since then, we had the pleasure of organizing several activities with the girls, all of whom are coming form very different backgrounds, but all of whom are just really fascinating! We did some subjective mapping exercises with them, to identify what they like or don’t like in their community in Ville Saint Laurent.

One of the participant's map, which illustrates some important themes for the girls

One of the participant’s map, which illustrates some important themes for the girls

It was really a lot of fun to discuss with them, to discover what affects their daily routine in that neighbourhood, and how different those issues are from those faced by the girls from e F.A.C.E, or from the St-Luc group which is also very different in and of itself. 

From these discussions, we organized a safety audit walk in Ville Saint-Laurent, around the Côte-Vertu metro station and the McDonalds, two places the girls hang out around a lot, since it is their meeting point as well as the starting point in their daily route to go to Outremont.

One of the pictures taken during the safety audit, behind some stores on Decarie boulevard

One of the pictures taken during the safety audit, behind some stores on Decarie boulevard

Focus group discussion to identify the issues important for the girls (based on the Equitas speaking rights toolkit)

Focus group discussion to identify the issues important for the girls (based on the Equitas speaking rights toolkit)

We also did a visualisation exercise of their ideal city, where the girls imagined being free to go where they want, without having to worry about prices being too high, or the suspicious looks of adults and without being bothered by the police. They dreamed of a city where freedom of expression is the rule, where they can go about their day dressed as they like, without being judged or getting harassed.

We are now working in partnership with an engaged Montreal artist, Berekhya, a multi-talented young woman well versed in slam, impro, animation, performance arts and.. oh yeah, she also writes poetry! Really, we have been so lucky with the artistic support since the start of this project 🙂

One of the collages made by the girls using pictures from the safety audit

One of the collages made by the girls using pictures from the safety audit

Pendant ce temps là, à Cardinal…

10 Déc

Il était une fois à Outremont, dans une école nommée Cardinal,affiliée à l’école secondaire Saint-Laurent, six jeunes filles désireuses de s’impliquer dans un projet intéressant qui pourrait remplir les conditions de leur programme de stage.

C’est comme cela que notre rencontre à eu lieu, orchestrée par leur géniale psycho-éducatrice Christine. Depuis, nous avons eu le plaisir d’organiser plusieurs activités avec ces demoiselles, venant toutes d’horizons bien différents, mais toutes si fascinantes. Nous avons réalisé avec elles de la cartographie subjective, afin de mieux comprendre ce qui leur plait ou pas dans leurs communauté et quartier, qui est pour la plupart Ville Saint Laurent.

Une autre des cartes subjectives réalisées, qui illustre certaines thématiques importantes aux yeux des filles

Une des cartes subjectives réalisées, qui illustre certaines thématiques identifiées dans le quartier de Ville Saint Laurent

C’était vraiment sympa de discuter avec les filles, de découvrir que ce qui affectait leur quotidien à ville Saint Laurent était bien différent des thématiques identifiées par les filles de F.A.C.E, et le groupe de St-Luc, lui même très différent.

À partir de cette discussion, nous avons organisé une marche exploratoire à ville Saint-Laurent, aux alentours du métro Côte-Vertu et du McDo, deux des endroits que les filles fréquentent toutes souvent, puisque c’est leur point de rencontre, et aussi le point de départ pour leur trajet quotidien jusqu’à Outremont.

Une photo prise pendant la marche exploratoire, derrière les commerces sur le boulevard Décarie

Une photo prise pendant la marche exploratoire, derrière les commerces sur le boulevard Décarie

Exercice de discussion de groupe pour identifier les thématiques importantes aux yeux des filles (basé sur la trousse Parlons droits de Equitas)

Exercice de discussion de groupe pour identifier les thématiques importantes aux yeux des filles (basé sur la trousse Parlons droits de Equitas)

Nous avons aussi fait des exercices de visualisation de la ville idéale, où les filles se sont imaginées libres d’aller où elles veulent, sans avoir à se soucier du prix, du regard méfiant des adultes ou sans se faire embêter par la police. Elles ont rêvé d’une ville où la liberté d’expression règne, et où elles peuvent se déplacer sans soucis habillées comme elle le souhaite sans se faire juger ou harcelées.

Nous avons eu des discussions de groupes animées et nous travaillons maintenant en partenariat avec une artiste engagées montréalaise, Berekhya, spécialiste ès-slam, impro, animation, arts de la scène et poète à ses heures perdues 🙂 Vraiment, nous sommes gâtées en matière de soutien artistique depuis le début de ce projet!

Un travail de collage découpage réalisé à partir des photos prises pendant la marche exploratoire

Un travail de collage découpage réalisé à partir des photos prises pendant la marche exploratoire

New groups, new projects!

7 Déc

Since October 2012, Women in Cities International has been working with two new groups of youths, one from  St-Luc High School, and the other from Cardinal, which is affiliated to the St-Laurent High-School. We’ve been working with them on new initiatives within the My City, My Safety! 🙂

P1010490
Both groups were united to participate in the L.O.V.E animation and leadership training which took place at Dawson College. 
We will try henceforth (!) to chronicle the projects’ development, which look to be promising indeed! To be continued… 
Les photos imaginées et réalisées par les participant(e)s pendant l'activité de L.O.V.E
Photos imagined and taken by the participants during the L.O.V.E workshop, to depict themes ranging from homophobia, to body image, to hypersexualisation, homelessness, violence or friendship and trust.  

Nouveaux groupes, nouveaux projets!

7 Déc

Depuis le mois d’octobre dernier, Femmes et villes international travaille avec deux nouveaux groupes de jeunes, un issu de l’école secondaire St-Luc, et l’autre, de l’école Cardinal, affiliée à l’école secondaire St-Laurent, sur de nouvelles initiatives dans le cadre de Bien dans ma ville! 🙂

P1010490

Les deux groupes réunis, pour participer à la formation en animation et leadership de L.O.V.E, au Cégep Dawson

Nous essaierons de faire la chronique du développement du projet, qui s’avèrent déjà très prometteurs!! À suivre..

Les photos imaginées et réalisées par les participant(e)s pendant l'activité de L.O.V.E

Les photos imaginées et réalisées par les participant(e)s pendant l’activité de L.O.V.E, autour de thèmes tels que l’homophobie, l’image corporelle et l’hypersexualisation, l’itinérance, la violence, ou encore l’amitié et la confiance.