Tag Archives: Mile End

La Boite Nomade occupe un Espace de Stationnement

27 Sep

La Boite Nomade a fait une autre sortie pour la Journée des bons voisins dans le quartier du Mile-End! En célébration de la Semaine sans auto, nous avons transformé un espace de stationnement en mini-parc où nous avons passez la journée à échanger avec les résidents du quartier à propos du droit des filles à la villes et notre événement pour les Journées de la Culture .

Des parents, enfants et ados sont venus admirer la boite, demander ce qu’on voulait dire par “le droit de flâner,” et faire des dessins à la craie colorée sur le trottoir. Vive la ré-appropriation de l’espace public!

Merci à Ruepublique et Pop Montréal pour l’organisation de cet événement et pour le gazon!

Bien dans ma ville! Participe à la Ruelle des Rêves

5 Juin

Après avoir décoré la Boite Itinérante le 3 juin dernier, les filles de F.A.C.E sont allées donner un coup de main à des habitants du Mile End pour leur projet de ruelle verte surnommé La Ruelle des Rêves (Ruelle des rêves sur Facebook)

Tout un comité de voisinage, accompagné des experts en verdissement d’Éco-quartier du Mile End (Éco-quartier Mile End), se sont regroupés pour verdir et décorer leur ruelle qui se situe au coin de Saint-Viateur, entre Clark et Saint Urbain. Cette longue ruelle, où de nombreux enfants ont érigé leurs terrains de jeu, serait en effet bien plus belle et accueillante bordée de plantes et entretenue de manière plus assidue. Bobbi Jo, l’instigatrice de l’initiative,  a même fait appel au service de 311 de Montréal afin de remédier aux problèmes de canalisation qui rendent la ruelle inaccessible en temps de pluie, et contribue à certains problèmes de salubrité.

On voit bien, sur cette photo, l’eau stagnante qui demeure dans la ruelle après les pluies diluviennes qui ont eu lieu à Montréal le 29 mai dernier

Lorsque des citoyens appellent au 311, il est possible d’obtenir un numéro de dossier afin de faire le suivi avec la ville de Montréal, et s’assurer que l’entretien de l’infrastructure urbaine défectueuse est réparée.

Dans tous ses projets, Femmes et villes international cherche à encourager ses organismes partenaires et tout participant(e) à faire le lien entre urbanisme, sécurité, et inclusion. Ce projet de ruelle était donc l’exemple parfait pour illustrer comment des changements dans l’aménagement urbain peuvent contribuer à améliorer la sécurité d’un quartier, à le rendre plus convivial et inclusif, en particulier pour les jeunes et les filles.

Les filles se dirigent dans la ruelle en question

Les riverains habitant le long d’une ruelle aménagée seront plus susceptible d’exercer une surveillance informelle du lieu, et le sentiment d’appropriation de l’espace les encourage à maintenir le lieu. Ceci le rend automatiquement plus sécuritaire et accueillant.

Alexandra, une des participantes de F.A.C.E nous racontais comment elle avait lu dans un journal un article décrivant comment la criminalité avait disparut d’une ruelle de Montréal récemment aménagée, non seulement car les voisins étaient plus porté à y faire attention, mais parce que les vandals étaient moins enclins à défigurer un lieu aussi bien entretenu!

C’est donc dans cette optique les filles participant à Bien dans ma ville! sont allées peindre de jolies pancartes pour dissuader les gens de jeter leurs déchets ou de faire des grafitis dans la ruelle en cours de verdissement, où des enfants du voisinages ont l’habitude de jouer.

Virginie, Rebecca et Olga, de F.A.C.E, décident du message à peindre sur la pancarte.

Cette expérience a représenté un bon début  dans le futur de jeunes citoyennes engagées pour les filles 🙂 Nous avons même eu droit à un reportage de CTV, lors duquel Rébecca a pu expliquer pourquoi elles ont décidé de s’impliquer dans ce projet, et pourquoi des initiatives comme la Ruelle des rêve sont importantes.

Les filles se sont ensuite affairées à peindre en compagnie de très jeunes peintres amateurs!